Partagez | .
 

 Île de Poveglia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

∇ INSCRIT LE : 06/03/2014
∇ MESSAGES : 57

MessageSujet: Île de Poveglia   Dim 9 Mar - 20:52


Poveglia  sur le forum

En Italie, non loin de la ville des amoureux, Venise, une petite île "Poveglia" jouit d’un passé peu enviable et est considérée, pour certains, comme un endroit réputé pour des phénomènes paranormaux.

Après l’invasion lombarde du VIème siècle et la destruction de villes de la terraferma dont Padova et Este, l’île devient un refuge en 421 où les habitants de Poveglia ont joué un rôle important dans la défense du duché de Venise. Ils jouiront par la suite de certains privilèges comme l’exonération d’impôts.

En 864, deux cent familles s’installèrent sur l’île, fidèles de Pietro Tradonico, qui a été tué, à la suite d’un complot des patriciens vénitiens. La petite ville devint rapidement prospère, à la fois économiquement et démographiquement.

En moins d’un siècle, Poveglia agrandie est devenue riche. Enfin elle devint une république autonome en 1378, soulevant des préoccupations de la Sérénissime, qui a décidé comme mesure visant à affaiblir le pouvoir de Poveglia de faire une décentralisation de la population. De nombreux habitants ont été exilés, et ces événements ont entraîné un conflit : « la guerre de Chioggia ».

Après la guerre, il restait peu de choses de l’ancienne splendeur
La surface de l’île a diminué de moitié en raison des tempêtes, des tremblements de terre et de l’érosion, puis elle est passée sous l’autorité du maire de Malamocco.
En 1468, on a construit des entrepôts et des chantiers navals, transformant l’île en un lieu de quarantaine pour les navires et les marchandises.
Au XVIème siècle, on a tenté en vain d’attirer l’ordre des Camaldules pour y construire un monastère, pas plus approprié pour le repeuplement après le transfert en 1777 sous l’autorité du magistrato alla Sanità, entre 1793 et 1805, on y a installé un hôpital.

En 1805, l’île est devenue un hôpital militaire, pour accueillir les malades de la peste, et ainsi, empêcher la propagation de la maladie et en 1922, un hôpital psychiatrique fut bâti sur l’île. Il y avait des rumeurs persistantes à l’effet que des patients, après leur arrivée, voyaient des esprits tourmentés, victimes de la peste. Le médecin résidant enquêta sur ces phénomènes en conduisant des lobotomies et des expériences médicales. D’après des témoignages, celui-ci aurait été victime des mêmes phénomènes : il commencé à voir les esprits des victimes de la peste qui, selon les témoins, un jour, l’ont amené à grimper au clocher, le poussant à se jeter dans le vide, selon le témoignage d’une infirmière le psychiatre n’est pas mort immédiatement mais, il a été enveloppé par une brume qui se glissa dans ses narines et l’étouffa…

A la suite de ses évènements, l'île fut abandonnée pendant plusieurs décennies avant qu'un frère décide de reconstruire l'asile pour le transformer en hôpital psychiatrique.



Dernière édition par Le frère le Lun 10 Mar - 6:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

∇ INSCRIT LE : 06/03/2014
∇ MESSAGES : 57

MessageSujet: Re: Île de Poveglia   Lun 10 Mar - 6:38


Poveglia de nos jours.

Aujourd’hui, l’île est utilisée pour l’agriculture surtout la viticulture et n’est pas accessible aux touristes.

Une légende raconte que l’île accueille toujours les esprits de ceux qui ont été amenés pour mourir à Poveglia pendant les années de peste. Toute personne qui vient près de l’île durant la nuit peut entendre les gémissements et voir les âmes qui errent dans l’île…

Dans les années où s’est répandu à Venise la terrible épidémie de peste noire, la ville est rapidement devenue une usine à cadavres. Les vénitiens, dans une tentative pour y remédier, ont décidé d’utiliser Poveglia comme une sorte d’hôpital-mouroir, portant sur l’île non seulement les corps, mais aussi la mort, et quand la crainte de la maladie a dégénéré en hystérie, même les gens qui ont montré que les premiers symptômes ont été violemment arrachés de leurs maisons et emmenés à Poveglia, d’où ils ne reviendraient pas. Il y a lieu de croire que plus de 160 000 personnes seraient mortes sur cette île tout au long de son histoire…

Sur le sol de l’île est donc possible de trouver des restes humains et les pêcheurs n’osent pas s’approcher par peur de découvrir des ossements humains dans leurs filets.

Bien que fermée aux touristes, il y a quelques années une famille a pu obtenir la permission de la visiter pour l’évaluer comme un site possible d’une résidence de vacanciers, mais avant la nuit, ils l’ont quitté brusquement sans explication. La seule chose que nous savons, c’est que sur le visage de la fille il y avait une lacération qui a exigé quatorze points de suture…

On y entend souvent sonner, paraît-il, la cloche du campanile, déposée en 1913.

Après avoir été vendue dans les années 60 par l’État italien à un acheteur privé, de nombreux propriétaires se sont succédé, tous ne voulant pas garder l’île plus de quelque jours.

Voici un vidéo dévoilant une partie des phénomènes étranges :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Île de Poveglia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
echo house ::  :: débutons :: les annexes-